Notre campagne de présales touche bientôt à sa fin, profitez vite des derniers pack de CBD et de LOVE disponible !!
Panier

Les bienfaits du CBD

Posté par Hugo DC le
Les bienfaits du CBD

On le sait tous, la vie est parfois stressante. Cela vous rappelle un début d’article ? À juste titre. Après vous avoir exposé les différentes utilisations et dosages pour les produits CBD, l’heure est à l’analyse de leurs bienfaits. Tour d’horizon - avec, pour les plus curieux, beaucoup de documentations - global des apports positifs du CBD dans la quête du bien-être.

Contre la douleur et certaines inflammations

Notre corps possède des récepteurs cannabinoïdes. Cela signifie concrètement, ou plutôt en langage vulgarisé, que le CBD permet d’activer des fonctions encore méconnues de notre cerveau. Parmi celles-ci, certaines soulagent les douleurs et les inflammations.

le CBD aide contre les douleurs et inflammations

En effet, c’est le cas pour le cycle menstruel féminin. L’université de la Saskatchewan au Canada a mené une étude pour évaluer l’influence du CBD sur le corps féminin. Cette recherche a démontré que des récepteurs cannabinoïdes sont présents dans l’appareil génital féminin. Ceci signifierait que le CBD serait donc efficace pour réduire les douleurs pelviennes. Le résultat de l’étude, menée sur 134 patientes, a confirmé cette théorie en expliquant que 60% des femmes ont effectivement constaté une action positive et un apaisement des douleurs. Autre exemple, une étude publiée par l’European Journal of Pain détaille comment le CBD a permis de contrer l’arthrose présente dans les articulations d’un rat. Le plus apporté par le CBD est que ce traitement n’a généré aucun effet secondaire pour l’animal, au contraire des traitements pharmaceutiques courants.

Contre la psychose

Une autre étude britannique, publiée dans Jama Psychiatry, est venue renforcer les points positifs liés à un traitement au CBD. En effet la substance non addictive agit, comme évoqué précédemment, sur nos fonctions cérébrales. En matière de psychose, suite à un test mené sur 33 patients, l’on a pu vérifier qu’une dose de CBD permet de rééquilibrer et traiter des anomalies de nos fonctions cérébrales situées dans des régions provoquant la psychose - comme le striatum, le cortex temporal médial, ou le mésencéphale.

Ces tests offrent des bases solides et claires afin de mener davantage de recherches et d’études, et améliorer notre connaissance de l’action du CBD sur notre cerveau.

Contre le stress, l’anxiété, la dépression et l’insomnie

Oui, les 4 mots écrits ci-dessus ne nous plaisent pas. Oui, ce Conseil des 4 est assurément plus dur à surmonter que celui que nous avons tous affronté à l’issue d’une aventure initiée à Bourg-Palette. Face à ce défi, le CBD est un très bon atout.

Pourquoi me direz-vous ? Cela tient en un mot : la sérotonine. Plus connu sous le nom “d’hormone du bonheur”, ce neurotransmetteur anime notre moral, améliore notre récupération, et développe notre libido. Vous vous en doutez, plus nous produisons de la sérotonine dans notre corps, et mieux nous nous portons ! C’est là qu’interviennent les quatre compagnons d’infortune. Le stress, l’anxiété, la dépression et l’insomnie agissent négativement sur notre organisme et cela se traduit par une baisse de la sérotonine. Grâce au CBD, ceci peut être révoqué, voire inversé. En effet, le CBD aurait la capacité d’activer et stimuler les récepteurs de sérotonine, et donc de booster notre organisme. Alors oui, aussi fort qu’une attaque hydrocanon, une dose de CBD combat les maux de l’organisme et guide vers la sensation de sérénité.

les bienfaits du CBD sur le corps

Contre l’épilepsie et la fibromyalgie

L’épilepsie et la fibromyalgie sont deux maladies nerveuses chroniques. La première apparaît lors de dysfonctionnement de l’activité électrique du cerveau, se caractérise par des crises soudaines et peut engendrer de graves conséquences. La seconde peut provoquer des douleurs chroniques, des troubles du sommeil, ou encore une lourde fatigue anormale.

Pour ces deux maladies, le principal problème est que les solutions médicamenteuses peuvent parfois s’avérer inefficaces, et qu’il reste compliqué d’identifier précisément des moyens pour prévenir leurs apparitions, autrement dit de les traiter. Selon certaines études, le CBD serait là encore une substance agissant positivement sur notre organisme. Là encore, l’action des molécules du cannabidiol sur notre cerveau serait l’opposé parfait de ce que ces maladies chroniques produisent.

Contre les fractures

Publiée dans le Journal of Bone and Mineral Research, une équipe de chercheurs de l’université de Tel-Aviv, accompagnée de l’université hébraïque de Jérusalem, a démontré comment le CBD peut améliorer la récupération du corps à la suite d' une fracture. Ces tests, menés sur des souris souffrant de fractures fémorales, consistaient à observer l’influence du cannabidiol sur la reconstruction des os. Les résultats ont été limpides : renforcement du capital osseux durant la cicatrisation, et consolidation du tissu osseux. Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, le CBD permettrait donc de limiter les risques, comme l’arthrite, liés à la réhabilitation d’un os et d’améliorer sa régénérescence.

A nouveau, ces études font office de première de cordée et ouvrent assurément un vaste champ des possibles afin de développer des thérapies efficaces grâce au CBD.

Contre la sclérose en plaques

Du même acabit que les maladies nerveuses chroniques précédemment citées, la sclérose en plaques touche aujourd’hui plus de 2 millions de personnes à travers le monde. Comme peut l’expliquer La Fondation Charcot, le CBD est aujourd’hui un des outils utilisés pour combattre ce mal. Le développement de la mise à disposition en pharmacie, d’abord en Belgique, et depuis peu en France, du Sativex va dans ce sens. Via un suivi médical scrupuleux, les patients atteints de sclérose en plaques et ayant recours au CBD via le Sativex seraient moins enclins à ressentir l’hypertonie spastique - ou étirement rapide et brusque d’un muscle -, et plus globalement les douleurs liées à cette maladie. Le CBD favoriserait en outre un meilleur sommeil, ainsi qu’un contrôle plus efficace des troubles urinaires.

Contre le diabète

Autre maladie auto-immune, le diabète peut provoquer de nombreuses difficultés sans un bon traitement : problèmes cardiaques, insuffisance rénale, voire cécité. Le CBD, possédant des vertus anti-inflammatoires, serait donc efficace contre le diabète de type 1, qui se caractérise par une inflammation pancréatique et provoque la réaction auto-immune de l’organisme. Grâce au CBD, l’on pourrait selon les cas retarder l’apparition du diabète de type 1, ou réduire la quantité d’insuline nécessaire pour le traitement, qui serait donc moins lourd pour les patients.

Face au diabète de type 2, le CBD offrirait aussi quelques espoirs : en réduisant les inflammations, et en corrigeant les déséquilibres endocannabinoïdes, il permettrait de limiter le risque d’obésité, ou plus concrètement de débloquer la perte de poids. Le diabète de type 2, ou hyperglycémie chronique, soit un taux anormalement élevé de sucre dans le sang, pourrait donc être limité grâce à l’action du CBD sur l’organisme.

Là encore, les recherches n’en sont qu’au début. Cependant, le CBD offre d’ores et déjà de prometteuses perspectives.

Pour le CBD

le CBD aide contre les douleurs et inflammations

Vous l’aurez compris, les études et recherches liées aux bienfaits du CBD sur l’organisme sont nombreuses et variées. Pour la plupart encore récentes, elles affirment pourtant déjà que le CBD a une action positive et efficace sur notre organisme. Si les routes des découvertes sont encore longues et vraisemblablement non soupçonnées, celles déjà pavées offrent des bases et des débuts de réponses intéressantes dans cette quête du bien-être.

Nous aborderons dans de futurs articles chacun des points évoqués brièvement, afin de les développer davantage et aller plus en profondeur dans ces sujets.

Enfin, gardez bien à l’esprit que le CBD n’est pas un médicament en tant que tel. Des médicaments à base de CBD existent, et sont prescrits par des médecins et pris dans le cadre d’un suivi médical rigoureux.

Articles plus anciens Articles récents