Panier

L’huile de CBD

Posté par Hugo DC le
l'huile de CBD et son utilisation - Petit Coeur

Temps de lecture : 7 minutes

Qu’est-ce que l’huile de CBD ? Quelle est son origine ? Comment est-elle extraite et produite ? Sous quelles formes peut-on la consommer ? Voyage à la découverte de ce produit phare issu du cannabidiol, que Petit Coeur vous propose dans sa boutique.

L’huile, de la culture aux produits

Pour mieux comprendre ce qu’est l’huile de CBD, il faut connaître son chemin : depuis la culture de la plante jusqu’à la confection des différents produits.

extraction de l'huile de CBD - expliqué par Petit Coeur

Tout d’abord, il faut savoir quelle est l’origine de l’huile. Cela commence avec les graines. Celles-ci sont précieusement sélectionnées puis semées, pour que la plante de chanvre puisse entamer sa phase de croissance. Il est donc très important de choisir des plantes de chanvre de grande qualité, afin de pouvoir en produire une huile de cannabidiol elle-même de haute qualité. Il en va de même pour le choix de la terre et le mode de culture du chanvre utilisé, car plus la production sera maîtrisée et plus l’huile qui en découle sera appréciable.

Dans un second temps, lors de la récolte, les plantes sont coupées au niveau des racines, les fleurs sont cueillies puis mises à sécher, tandis que les branches et les graines sont récupérées. Vient alors la phase trempage de ces dernières afin d’en ramollir les fibres et faciliter ainsi la phase de décortication. C’est suite à cette étape que démarre celle de l’extraction.

La phase d’extraction - trois différentes manières d’extraire existent, nous le verrons au prochain paragraphe - opéré sur les tiges et les graines permet alors d'obtenir l'huile de CBD. Une fois cette dernière obtenue à l’état brut, l’extrait peut alors passer par trois étapes supplémentaires : la décarboxylation, la purification de l’huile de cannabidiol, et l’ajout de terpènes.


La décarboxylation de l’huile de CBD est un processus utilisant la chaleur afin d’activer les cannabinoïdes et supprimer les acides gras qui pourraient subsister dans l’huile. Ce processus est effectué par des laboratoires spécialisés, possédant à la fois les compétences, l’expérience, et les équipements nécessaires à une telle manipulation. Suite à sa décarboxylation, l’huile de cannabidiol atteint alors sa pleine force, pour le plaisir des consommateurs..

Ensuite, la purification de l’huile de CBD s’effectue par des filtres spéciaux propres à chaque producteur. Cette étape permet par exemple de retirer les graisses et autres éléments restants indésirables. C’est une vérification additionnelle qui est toujours effectuée par les producteurs d’huile de CBD, afin de s’assurer que le produit est pur, et pourra ainsi permettre à ses consommateurs de profiter pleinement de ses bienfaits.


les étapes de d'extraction de l'huile de CBD - Petit Coeur

Enfin, il se peut qu’il y ait une dernière étape supplémentaire dans ce processus de création d’une huile pure de CBD : l’ajout de terpènes. En effet, tout au long de l’extraction et de la création de l’huile, certains terpènes peuvent disparaître à cause notamment des températures utilisées. Ils sont alors ajoutés de nouveau à l’huile, via deux techniques possibles : soit ils ont été isolés durant le processus, soit les producteurs les ont isolés et précieusement conservés lors d’une autre opération similaire. Les terpènes sont des composants aromatiques de la plante de chanvre. Chaque terpène a des propriétés qui lui sont propres, et ce sont eux qui sont notamment à l’origine des nombreux bienfaits attribués à l’huile de cannabidiol. Par exemple, le linalol disposerait de propriétés anti-épileptiques. Autre exemple : le myrcène détiendrait des vertus anti-inflammatoire, et anti-douleur. En bref, la potentielle étape d’ajout de terpènes permet à l’huile obtenue d’être encore plus riche et ainsi davantage permettre de recevoir ses vertus.

Quels modes d’extraction pour l’huile ?

Cela a été brièvement évoqué dans le paragraphe précédent : il existe trois modes d’extraction d’huile de cannabidiol. Voici les descriptions de chacune d’entre elles, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

les différents modes d'extraction de l'huile de CBD - Petit Coeur

● L’extraction au CO2 supercritique : cette méthode d’extraction est très populaire dans le milieu industriel. Elle tient son nom de l'état supercritique d'une matière. En effet, en physique-chimie il existe quatre états de la matière : solide, liquide, gazeux, et supercritique. Ce dernier est atteint lorsque l’on atteint une fusion entre l’état liquide et l’état gazeux d’un fluide, c’est-à-dire que la matière profite alors des propriétés des deux états. C’est par exemple cette méthode qui est utilisée pour retirer le goût bouchonneux à certains vins, via l’extraction du trichloroanisole - moisissure synthétisée à cause de l'humidité - présent dans le liège.

Les avantages : l’extraction d’huile de CBD au CO2 supercritique présente l’énorme avantage d’être non toxique et respectueuse de l’environnement. Elle ne requiert aucun agent chimique, et l’utilisation en circuit fermé - c'est-à-dire que les produits n'ont pas de contact avec le milieu extérieur - permet un recyclage du CO2 utilisé lors de l’opération. En outre, la température appliquée via cette méthode est la est moins destructrice des composants de la plante de chanvre. Ainsi, elle permet d’offrir une huile naturellement plus riche en terpènes et favorisant donc les effets.

Les inconvénients : cette méthode nécessite une expertise, un savoir-faire particulier et un équipement spécifique. Autrement dit, c’est un mode d’extraction très coûteux pour les producteurs.

● L’extraction à l’huile végétale ou alimentaire : bien plus simple à réaliser, cette méthode est fréquemment utilisée par les petits producteurs visant à créer un produit fait-maison. Cela peut s’effectuer par exemple grâce à de l’huile d’olive, ou une huile végétale comme du soja ou de l’avoine. L’opération consiste dans un premier temps à chauffer les graines et les fibres. Ceci permet de décarboxyler ces matières végétales - littéralement de détruire les acides carboxyliques - et d’activer les cannabinoïdes. Ensuite, l’huile choisie est ajoutée et mélangée. Après quelques heures de chauffage, l’huile végétale ou alimentaire finit par s’évaporer et c’est l’huile concentrée en cannabidiol qui prend place.

Les avantages : les principaux points positifs de cette méthode sont le coût très abordable et la facilité de l’opération à réaliser. Il est possible pour les petits producteurs de l’effectuer sans danger et sans équipement spécifique, et de proposer tout de même une huile de qualité.

Les inconvénients : il existe un désavantage énorme à ce mode d’extraction, la durée de vie du produit. En effet, l’huile produite par ce biais peut certes être de qualité, mais elle est aussi rapidement périssable et nécessite donc une consommation rapide. Elle est donc en quelque sorte réservée aux producteurs-maisons souhaitant créer pour eux-mêmes ou pour l’immédiateté.

● L’extraction par solvants liquides : cette méthode, de même très répandue dans le monde industriel, s’opère grâce à différentes substances chimiques. Cela peut être un solvant oxygéné comme de l’alcool et plus précisément de l’éthanol, ou par un solvant de type hydrocarbure comme le butane. Ce processus est sensiblement le même que l’extraction à l’huile végétale ou alimentaire : l'opération est réalisée grâce à la mise sous haute température des matières végétales dans un premier temps, puis à l'ajout de solvant liquide choisi dans un second temps. C'est ainsi qu'en fin de cycle, l'huile de cannabidiol est obtenue.

Les avantages : cela peut donner une huile hautement concentrée en cannabidiol. En outre, là encore, aucun équipement particulier n’est nécessaire, et c’est une méthode peu onéreuse.

Les inconvénients : ce mode d’extraction reste dangereux car il amène à manipuler des produits par exemple hautement inflammables. Donc même s’il ne nécessite pas un équipement sophistiqué, il impose de prendre de grandes précautions. Enfin, et cela est à prendre en considération, si les résidus des solvants utilisés ne sont pas totalement éliminés, cela peut non seulement gâcher le goût de l’huile de cannabidiol obtenue, mais surtout la rendre toxique.

Ainsi, il apparaît évident que le mode d’extraction qui soit le plus efficace, tant en termes de sécurité (ni agent chimique ni toxicité) que de rendement qualitatif (durée de vie, taux élevé de CBD) du produit obtenu, est l’extraction par CO2 supercritique.

C’est cette méthode qui est utilisée pour produire les huiles que vous propose Petit Coeur, afin de vous assurer une huile de CBD pure, riche en terpènes, et au goût très agréable.

Infographie et explication du cheminement d'extraction de l'huile de CBD - Petit Coeur

Une huile, différentes utilisations, et l’accompagnement de Petit Coeur

L’huile de cannabidiol regroupe une famille de produits, dont chacun répond à ses propres besoins.. Nous vous invitons à découvrir les utilisations et dosages de l’huile de cannabidiol dans l’article dédié. Et nous vous représentons en quelques mots une liste exhaustive des différents types d’utilisations d’huile de CBD :

l’huile par voie sublinguale : assurément l’utilisation la plus répandue, l’huile prise par voie sublinguale est, comme son nom l’indique, tout simplement prise en goutte sous la langue. Produit phare du CBD, l’huile de cannabidiol peut présenter différentes teneurs en cannabidiol, allant de 5% jusqu’à 30%. Dans ce cas, les consommateurs vont davantage rechercher une huile offrant un réel goût de chanvre, parfois un peu terreux, pour ressentir à la fois le corps du produit, ses bienfaits et éveiller tous leurs sens. Un autre moyen fréquent de consommation est d’ajouter quelques gouttes de l’huile de CBD à votre tisane.

l’huile à vocation culinaire : pour les amateurs de recettes onctueuses, l’huile de cannabidiol peut s’utiliser pour créer ou accompagner vos plats. Là encore le choix de l’huile est primordial : une huile à 10% de CBD n’aura pas le même effet qu’une huile à 20% de CBD. De même, les cheffes et chefs optent dans ce cas davantage pour une huile de cannabidiol au goût d’huile d’olive, pour se rapprocher du goût plus commun utilisé en cuisine. Il faut enfin veiller à ne pas dépasser une température de 180°, au-delà de laquelle le CBD perd de ses effets.

l’huile pour la peau : l’utilisation de l’huile de cannabidiol par voie cutanée est de plus en plus répandue. Démontrant de nombreux bienfaits pour la peau, comme le fait d’atténuer certaines irritations, l’application de quelques gouttes d’huile de cannabidiol sur le corps gagne de nombreuses et nombreux adeptes.

Chez Petit Coeur, nous avons pris soin de sélectionner pour vous des huiles de CBD de qualité optimale, extraites via CO2 supercritique. Les huiles de cannabidiol proposées sur la boutique de Petit Coeur sont ainsi totalement naturelles, sans danger, et respectent la législation française.

De nombreuses autres huiles viendront également enrichir en permanence le catalogue proposé par Petit Coeur afin que chacun puisse trouver son bonheur. Nous offrons aussi un accompagnement à nos clients afin de les aider à choisir leur huile, selon l’utilisation qu’ils souhaitent en faire. N’hésitez pas à nous contacter via le chatbot si vous souhaitez de plus amples informations.

Gardez bien à l’esprit que le CBD n’est pas un médicament en tant que tel. Des médicaments à base de CBD existent, et sont prescrits par des médecins et pris dans le cadre d’un suivi médical rigoureux.

Grand Amour,
Petit Coeur

Articles plus anciens Articles récents